Activité : fabriquer des ailes en carton pour être la plus belle des fées

Ma puce de deux ans et neuf mois a découvert il y a un quelques temps un petit personnage dans sa bibliothèque Disney, qu’elle affectionne beaucoup depuis : La fée Clochette.

En voyant un tel engouement pour ce livre et cette petite fée, je lui ai proposé de le visionner en dessin animé, grâce à cela elle a définitivement adoré. Ce monde miniature, ces paillettes, ces jolies fées aux robes qui scintillent…Tout cela l’a enchanté, fasciné et depuis elle m’en parle tous les jours. Je dois bien reconnaître que moi-même, je trouve l’histoire mignonne (bien plus que cette Reine des Neiges).

D’abord le livre puis le dessin animé, nous ont fait voyager dans un univers pétillant et coloré : la vallée des fées. Suite à cette agréable découverte, j’ai très vite eu l’envie de lui proposer une petite activité dans ce thème.

Il y a seulement quelques jours, je lui ai proposé de réaliser les ailes de la fée Clochette. Mon manque de temps (et d’organisation) ne nous aura pas permis de la réaliser plus tôt mais sa petite passion est restée intacte à ce jour et cette idée lui a immédiatement plu.

Sa réponse ne s’est pas fait attendre, le sourire jusqu’aux oreilles et les sauts de joies nous ont poussé à démarrer tout de suite l’activité. Il ne m’aura fallu que quelques minutes pour rassembler le matériel nécessaire et que quelques unes encore, avant que Margaux puisse la réaliser.

Matériel utilisé pour réaliser des ailes de fée :

Carton (épais pour être mieux résistant)

crayon de bois/peinture

Ciseaux/colle blanche/rouleau

ruban/paillettes/pompons

dscn3014

Préparation

Pour commencer, j’ai dans un premier temps découpé un morceau de carton pour y tracer au crayon de bois la forme des ailes avant de les découper à l’aide de la paire de ciseaux.

Une fois ces ailes à l’état brut, il n’y a plus qu’à les décorer !

dscn3018dscn3024

Margaux a tout de suite mis de la couleur et pour cela, elle a (bien évidemment) choisi la couleur rose. Je lui ai également proposé dès le départ un tube de peinture gris irisé (Ikéa) pour donner davantage de relief et de féerie à ses ailes, ce qui l’a ravie.

Elle était concentrée et heureuse de voir des ailes prendre forme comme elle les imaginait. Nous avons  pris beaucoup de plaisir toutes les deux assises sur le sol de la salle à créer cet accessoire de fée.

dscn3026dscn3029dscn3034

Ma fée à moi, n’a pas voulu attendre que la couche de base sèche et s’est empressée de sortir le tube de peinture grise pour continuer de décorer ses ailes magiques. Elle s’est appliquée à étaler la couleur partout et à ajouter des paillettes à son oeuvre de couleur rose à sa demande.

dscn3042

Nous avons terminé l’activité avec l’ajout de petits pompons qu’elle a elle-même recouvert de colle blanche avant de les placer où elle souhaitait.

Bien qu’elle avait très envie de les enfiler dès la fin de cette activité, elle a compris que le séchage jusqu’au lendemain était indispensable et que je devais ajouter du ruban car sans cela, elle ne pourrait pas les porter et s’amuser.

Pour cette dernière étape, j’ai alors attendu le lendemain pour découper deux bandes de ruban élastique de 40 cm chacun. Pour que ces derniers tiennent mieux à la base des ailes avec les nombreuses manipulations prévisibles de Margaux, j’ai préféré les fixer à l’agrafeuse. Pour ce faire, j’ai placé sur le haut et le bas de chaque aile, le ruban, avant de le ramener vers le centre.

dscn3080

Enfin, sortir le ruban décoratif n’était pas au programme mais je sentais bien la fragilité du carton au milieu des deux ailes. Pour le renforcer, j’ai fait plusieurs tours de ruban que j’ai collé à la colle blanche avant de le fermer par un joli nœud de fée.

dscn3076

Voici les ailes de ma petit fée Margaux (pardon pour la qualité, ce n’est pas chose facile de prendre une fée en action).

dscn3087

Je peux vous assurer de sa fierté et son bonheur quand je lui ai montré son accessoire prêt à être porter ❤ Elle m’a fait un gros bisous en enfilant ses petits bras dans les élastiques. Elle s’est trouvée belle, s’amusait à tourner sur elle-même et se contemplait dans la vitre du four.

Sa dernière demande m’a drôlement fait rire quand elle m’a dit qu’elle souhaitait à présent réaliser « la poussière de fée dans une poche pour pouvoir voler » comme la fée Clochette car « on en a besoin pour les ailes » ❤

A l’heure où je vous parle, les ailes ont déjà soufferts avec la douceur de ma puce. Elles se sont déchirées au centre, je dois trouver un moyen de lui  réparer et de les renforcer.

Ma chérie d’amour, mon bonheur, ma fée de presque 3 ans ❤

4 commentaires sur « Activité : fabriquer des ailes en carton pour être la plus belle des fées »

  1. Mais c’est une très chouette idée. En plus ces ailes ont milles fois plus de valeur que des ailes acheté toute faites dans le commerce.
    En tout cas, je note l’idée pour le jour ou m’a fille s’intéressera aux fées (si elle s’y intéresse, mais cela reste très probable 😉 )

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s