La propreté et nous [l’envie parfois de faire #2]

Il y a 3 mois je publiais un article (ici)pour vous parler de propreté à la maison avec ma puce qui avait à l’époque 32 mois et ne voulait rien entendre à ce sujet. Aujourd’hui, je reviens de nouveau pour aborder ce sujet et vous raconter son évolution dans cet apprentissage.

Aujourd’hui, elle a presque 35 mois et n’est toujours pas propre… Mais ! Elle suit son petit chemin, tout doucement, certes mais elle avance. Depuis le 1er Janvier, elle a fait 3 pipis dans le pot ! (hourra). A chaque fois, son envie soudaine arrive pendant le bain ou à sa sortie et là clairement, elle le demande et n’hésites pas à se dépêcher.

C’est aussi depuis ce début d’année, que lorsqu’elle est prise d’un grand sentiment de bonheur ou d’euphorie et comme pour le manifester, elle va sur le pot et essayer réellement de pousser mais sans rien laisser au fond.

Je suis fière d’elle et cette petite évolution est positive pour la suite, j’en doute pas. Elle aussi très heureuse à chaque fois, elle crie sa joie de pouvoir (enfin) aller à l’école et prendre le bus… Sauf qu’il en faut bien plus encore. Nous avons le temps, elle ne sera scolarisée qu’en Septembre.

Cette petite victoire s’accompagne d’une belle poussée de sa part. Elle grandit ma pomme d’amour en ce moment et change de taille 😦 Elle se fait plus calme et douce, très demandeuse pour apprendre de nouvelles choses, elle s’intéresse  à tout et nous questionne tout le temps.

A l’aube de ses 3 ans, elle se construit et avance à son rythme vers la propreté, étape qui marque selon moi,définitivement l’entrée dans le monde des petites filles.

Toutefois je m’interroge, j’ai la sensation que ces trois petits pipis dans le pot, arrive au moment où je la considère plus grande et plus apte à faire certaines choses seule.

Par exemple, depuis quelques semaines, je l’encourage à se débrouiller seule pour certaines tâches du quotidien comme pour s’habiller seule, enfiler sa couche, apprendre à se laver seule… Dorénavant, à table elle se sert seule, tartine elle-même ses biscottes de beurre, ou son pain de fromage. Je l’encourage et la félicite de la voir réussir seule et elle adore. Elle se dit maintenant grande et plus bébé. Elle cherche à en faire plus, même si au bout de quelques minutes devant une difficulté, elle me demande de l’aide. Mais elle reste fière et motivée

Alors, je me demande… Ce besoin d’autonomie et encouragements de ma part ont-ils un lien avec ces trois pipis dans le pot ?

Est-ce grâce à cette évolution, du fait qu’elle passe de bébé à une vraie petite fille ? Du fait que je la considère comme telle depuis peu  ?

Mais dans cette hypothèse, est ce de ma faute si elle n’y a pas été plus jeune ?  J’aurais peut-être due la laisser se débrouiller seule bien plus tôt au lieu de de faire à sa place constamment et machinalement…

Nous verrons dans les semaines et mois à venir si elle continue dans cette voie.

Qu’en pensez vous ?

4 commentaires sur « La propreté et nous [l’envie parfois de faire #2] »

  1. Nous vivons la même période que toi puisque Mé a 31 mois. Vu les enfants propres de plus en plus tard autour de nous (3 ans voire même plus), j’ai essayé d’être réceptive à ses demandes à ce sujet (cfr Montessori notamment) et un pot trône dans la maison depuis ses 18 mois (car elle avait voulu en acheter un au magasin)… Résultat : aujourd’hui elle met toujours des couches et ne veut toujours pas les enlever. On a avait pourtant eu une période de 15 jours (en octobre) durant laquelle elle ne mettait plus de couches et allait faire pipi sur le pot mais je lui ai remis une couche parce qu’elle a eu une gastro et depuis, on est reparti à 0… mais pour répondre à ton interrogation (même si ce n’est bien sûr que mon avis), je crois effectivement qu’il y ait un lien entre pot et ne plus être bébé car quand Mé allait sur le pot, elle disait toujours qu’elle n’était pas une grande fille… encore aujourd’hui elle dit qu’elle n’est pas une grande fille mais une petite fille… Je crois que c’est une fameuse étape dans leur petite tête et que pour ta fille, au contraire, elle réclame aujourd’hui plus d’indépendance, se sent devenir plus grande, plus confiante et c’est peut-être pour ça que le pot commence à l’intéresser?

    J'aime

    1. Je suis tout à fait d’accord avec toi. Au final ça paraît tellement logique… Comment peuvent ils aller vers cette étape de grand s’ils ne se sentent pas eux-mêmes grands ! Je m’en rends compte aujourd’hui, et je l’aide et l’encourage à grandir au lieu de la considérer trop petite… ce soir encore elle a fait un petit pipi à la sortie du bain. 😊 Merci pour ton avis et j’espère que ta puce ira vite vers ce chemin 😕

      J'aime

  2. Coucou miss. Alors pour te donner mon experience avec yanis. Peu apres ses 2 ans il etait aussi demandeur de faire comme les grands. Pour le pot c’etait pareil que margaux, 2-3 pipi de temps en temps mais yavait un blocage. Alors je me suis dit « si il veux faire comme nous, alors il veux peut etre allez sur NOS wc. Ben oui, papa et maman n’ont pas de pot . alors j’ai acheté un reducteur de wc et là, magie. Il reclamait sans cesse car je pense que ça l’amusait au debut. Et voila c’etait fini les couches la journee. Apres j’en ai eu marre de le soulever alors on lui a pris le reducteur de wc avec les escaliers.
    Voila, j’espere t’avoir aidé. Bisous

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s