Un monstre rigolo pour l’aider à chasser ceux de la nuit : Activité manuelle [boîte à camembert]

Depuis quelques temps Margaux me raconte ses cauchemars et régulièrement les monstres reviennent dans ses propos avec les fantômes et araignées… Rien de dramatique en soi, mais je sens qu’elle n’est pas franchement à l’aise avec l’idée qu’elle se fait des monstres.

Après une nuit assez agitée à cause d’un monstre qui l’a réveillé plusieurs fois en pleine nuit, j’ai eu envie de lui proposer quelque chose d’assez simple mais qui pourrait l’aider à le visualiser et mettre des mots sur tout cela.

L’idée m’est venue grâce à un joli portrait fait par ma nièce à l’école dans une boîte à camembert et je lui ai proposé de la transformer en monstre, et si possible de représenter celui qui l’embêtait la nuit et l’effrayait tant.

Matériel que nous avons utilisé

Boîte à camembert

peinture

feutres

bouchons de bouteille

fils chenille

colle liquide blanche

yeux à coller

Et tout ce qui peut-être utile à l’imagination des enfants.

 

Réalisation

J’ai abordé avec ma puce l’objectif de cette activité en lui mettant à disposition du matériel qu’elle pouvait utiliser ou non pour représenter son monstre.

Pendant cette courte activité, je l’ai entièrement laissé choisir et réaliser son monstre comme elle le souhaitait. Pendant qu’il prenait forme, nous sommes bien sûr revenus sur ces cauchemars qui noircissent ses doux rêves. Je suis seulement intervenue pour faire des petits trous avec un couteau pour pouvoir enfiler ses fils chenille et représenter de cette manière les cheveux et bras.

Voici en images le déroulement de l’activité

DSCN6154DSCN6166DSCN6157DSCN6165DSCN6167DSCN6171DSCN6172DSCN6173DSCN6174DSCN6180DSCN6178

Elle a beaucoup aimé réaliser ce monstre qui à la fin ne lui a pas fait peur du tout. Elle l’a trouvé mignon et même plutôt rigolo. Elle s’est bien exprimée sur ses différentes craintes et peurs qui l’animent comme tous les enfants.

L’objectif étant pour moi de l’aider à trouver des solutions pour accompagner ses peurs sans les négliger, minimiser ou les ignorer au risque qu’elles prennent de l’ampleur et compliquent les choses. Je trouve que cette activité a bien fait les choses et l’a aidé.

Depuis, elle n’a plus fait de cauchemars, ou du moins un seul et ce n’était pas un monstre mais des souris qui l’ont envahi dans son lit et je pense qu’elle faisait allusion aux enfants de la classe qui l’ont encerclé le jour de la visite de l’école. Ce qui montre bien que cela travaille dans leurs petites têtes, l’air de rien, même si elle semble pressée de prendre le chemin de l’école.

Mais revenons à nos moutons avec ce joli monstre rigolo dont elle est fière et qu’elle expose dans sa chambre et dont voici la frimousse :

DSCN6208DSCN6212

Ce monstre aux trois yeux bien achevé est de Margaux  3 ans et 4 mois

Durée de l’activité : environ 20 minutes.

2 commentaires sur « Un monstre rigolo pour l’aider à chasser ceux de la nuit : Activité manuelle [boîte à camembert] »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s