Nous avons testé la Box créative Kids Tiniloo

Depuis que ma puce est née, c’est a dire depuis deux ans et demi (bouhhh j’aime pas), j’ai testé plusieurs box destinées aux enfants et mamans.

Ce que j’aime dans le concept des box est d’avoir bien évidemment des surprises, ne sachant pas ce qui nous attend à l’intérieur du carton mais aussi et surtout de découvrir de nouveaux produits que je ne connais pas. Que cela soit pour ma puce ou pour moi, j’aime l’idée de découvrir et essayer un nouveau produit. Qu’il me plaise ou non, ce n’est pas l’essentiel pour moi (même si je préfère être agréablement surprise).

Il y a maintenant plusieurs jours, nous avons découvert la box créative Tiniloo Kids pensée pour les enfants de 3 à 9 ans. Ce qui est top dans celle-ci c’est que tout le matériel nécessaire pour réaliser une activité est fourni ainsi il n’y a pas besoin de reporter l’idée jusqu’au prochain passage en courses (oui c’est souvent mon cas, j’ai toujours des idées mais jamais ce qu’il faut sous la main).

Quelques mots sur la marque

Tiniloo propose un concept de box surprises à recevoir chaque mois à la maison sous forme d’abonnement et se décline en 3 offres : la box Futur Maman, la box 0-36 mois et la box créative pour les 3-9 ans.

Chaque box est au prix de 24,90 euros (frais de port inclus). L’abonnement est résiliable à tout moment.

Pour s’abonner, rien de plus simple. Il suffit de se rendre sur Tiniloo, puis renseigner l’âge de l’enfant, son prénom et son sexe pour obtenir un contenu complètement adapté aux critères choisis.

Nous avons reçu à la maison la Box créative Kids de Septembre :

dscn2406dscn2409dscn2413

A son réveil de la sieste, Margaux était heureuse de découvrir ce carton plein de surprises pour elle. Elle a pris son temps pour sortir chaque élément du colis l’examiner puis le posait à côté d’elle sur la couverture. Je pense pouvoir dire que tout lui a plu globalement, elle a particulièrement montré de l’intérêt pour le pinceau et la colle et pour la boîte de vitamines pour enfants sous forme de petits bonbons. Le paquet de préparation à gâteaux lui a beaucoup plu également, j’ai une petite cuisinière à la maison qui adore préparer le repas et faire des gâteaux.

Voici de plus près chaque élément de la box :

Du côté de l’activité manuelle, pour le mois de Septembre, Tiniloo proposait de réaliser un grand planisphère à l’aide d’un ballon de baudruche. Une chouette idée qui doit occuper les enfants pendant un long moment.

dscn2396

Du côté des surprises, on a découvert un livre-CD de comptines en anglais des éditions Eveil et Découvertes (nous adorons les comptines à la maison et nous avons déjà quelques livres-CD de cette maison d’édition).

Une boîte de jouets aspergeurs de bain. Cette boîte n’a quant à elle, absolument pas attiré ma puce, qui ne s’y ai pas du tout intéressé. Il faut dire que ma miss de deux ans et demi joue maintenant à autre chose dans le bain.

Une boîte de vitamines destinées aux enfants pour être en forme toute l’année et d’après ma puce « c’est trop bon ces bonbons ».

dscn2400

Enfin du côté des gourmandises, une boîte de préparation à gâteaux à la noix de coco et vanille. Jolie surprise, on adore la noix de coco à la maison et je propose souvent à Margaux de réaliser ces gâteau où il ne faut qu’un ingrédient à ajouter, c’est si simple à utiliser avec les petits. Et nous avons trouvé la pâte à tartiner Banania que nous ne connaissions pas du tout. D’après Margaux le chocolat est bon avec du pain et d’après chéri c’est pas mauvais mais fort sucré.

dscn2402

 

Notre avis sur la Box créative Tiniloo

J’ai apprécié découvrir cette box et le contenu nous a bien plu. L’activité a l’air sympa à réaliser mais avec l’âge de Margaux, je préfère la garder dans un coin de la maison et attendre qu’elle soit un peu plus grande pour lui proposer la réalisation du planisphère.

Il est donc important selon moi de bien respecter la tranche d’âge préconisée pour cette box c’est à dire au moins 3 ans.

Un grand ++ pour les produits fournis en quantité généreuse ! C’est vraiment agréable de ne pas avoir la sensation « échantillons » ! Tous les produits : colle, pâte à tartiner… sont proposés en grand pot !

Le petit – : les asperseurs de bain qui ne sont plus tout à fait intéressants pour Margaux mais correspondent aux petits un peu plus jeunes selon moi.

C’est une très belle box à un prix raisonnable pour la qualité des produits proposés et les quantités ! C’est en plus très agréable d’y découvrir de petits cadeaux en plus du matériel inclus pour réaliser l’activité.

Si vous souhaitez vous aussi découvrir cette box c’est par ici

 

 

 

 

 

Les jolies fleurs arc-en-ciel du jardin [RDV « l’art est un jeu d’enfant » #4]

Aujourd’hui, nous participons avec beaucoup de plaisir et pour la quatrième fois au rendez-vous de Doriane pour « l’art est un jeu d’enfant« . C’est un rendez-vous créatif où l’objectif est de créer, inventer, décorer avec les enfants tout en s’amusant autour d’un thème donné et fixé le 1er de chaque mois.

Pour ce 1er Octobre, le thème proposé été « Réinvente ton arc-en-ciel« . Ce thème, bien que sympa, coloré et riche en possibilités, m’a posé quelques soucis d’inspiration.

J’étais vraiment enthousiaste à l’annonce de ce thème et puis je me suis mise à chercher des idées pour notre activité à réaliser. Je ne sais pas pourquoi mais à chaque idée, j’avais la crainte d’être à côté de la plaque. Je me suis sans doute mis trop de pression ou bien le thème était trop vaste pour moi. Bref, nous avons fini par trouver quelque chose plutôt sympa à créer et contempler.

Nous avons fait avec ma petite puce un arc-en-ciel, en se basant sur ses couleurs mais en changeant la forme et la façon classique de le présenter pour le revisiter à la façon d’une fleur.

A chacune de nos balades, nous ramenons toujours des petits trésors (cailloux, bâtons de bois, fleurs, marrons…) J’ai donc eu envie d’utiliser ses petits bâtons de bois et de les intégrer dans l’activité.

Matériel utilisé pour réaliser l’arc-en-ciel 

6 bâtons de bois d’environs 25 cm de longueur

Peinture acrylique : jaune, orange, rouge, violet, bleu et vert

Feutres : jaune, orange, rouge, violet, bleu et vert

une feuille blanche

pinceau/ciseaux/couteau/crayon de bois

colle blanche liquide.

dscn2364

Réalisation de l’activité

J’ai d’abord profité d’une sieste de Margaux l’après-midi pour couper les bâtons de bois, je les ai choisi sans trop de défauts et de même diamètre.

J’ai tenté de les couper au cutter mais c’était difficile et peu pratique, j’ai alors préféré sortir un couteau de cuisine. Je les ai coupé à peu près à la même taille soit 25 cm.

dscn2369

Une fois les 6 bouts de bois rassemblés, j’ai tracé 6 cercles à main levée sur une feuille blanche et là aussi j’ai essayé de faire de jolis ronds de même taille. Il suffit ensuite de les découper et de les mettre de côté.

dscn2367

Lorsque Margaux s’est réveillée, je lui ai proposé de peindre sur les bâtons avec un pinceau. Elle était vraiment contente de réaliser cette petite activité après le goûter en testant ce nouveau support. Elle s’est concentrée et a pris son temps pour faire de son mieux et appliquer la couleur sur toute la longueur, elle m’aura vraiment impressionné.

On a laissé sécher ses 3 morceaux de bois et j’ai mis les autres de côté avec l’idée de lui proposer quelques jours plus tard.

dscn2377dscn2378dscn2384

Dans la semaine, j’ai sorti les 6 feutres et les 6 ronds de papiers en proposant à Margaux de les colorier de différentes couleurs comme pour ses petits bâtons. Je lui ai donné pour petite consigne de mettre de la couleurs partout sur le rond et de ne pas mélanger les couleurs entre-elles. J’ai même eu envie de me joindre à elle sur la petite table. Je lui ai demandé si elle voulait que je l’aide et elle m’a tendu un rond et le crayon rouge avec une expression de visage très drôle comme si elle était surmenée de travail. Elle m’a beaucoup fait rire. Pendant cette étape de l’activité, elle aurait bien fait son petit bidouillage de couleurs alors j’ai préféré retirer le rond colorié de sa vue lorsqu’elle le jugeait terminé pour ne pas la tenter.

dscn2417

Lorsque les ronds sont terminés et les bâtons sont bien secs, il ne reste plus qu’à assembler l’ensemble. Pour cette dernière étape, j’ai tout simplement collé à chaque extrémité de bois, le rond de couleur lui correspondant à l’aide de colle blanche liquide.

dscn2450dscn2451

Enfin, quel joli arc-en-ciel réalisé par ma puce de 30 mois. Elle a beaucoup aimé peindre sur un support différent de nos habitudes, il faut que je cherche une autre idée de création pour lui proposer à nouveau du bois.

Quant au coloriage, elle s’est montré moins enthousiaste, peut-être parce qu’elle a l’habitude de dessiner tous les jours et que sans nouveauté, elle n’avait pas réellement envie.

A la base, pour cette activité, j’avais dans l’idée de réaliser un bouquet de fleurs avec cet arc-en-ciel. Mais allez savoir pourquoi, j’ai eu l’impression de m’éloigner du sujet initial et j’ai préféré les planter dans le jardin, l’un à côté de l’autre pour rappeler l’arc-en-ciel.

Voici la réalisation de Margaux, nous sommes allés planter son arc-en-ciel dans le jardin, lors d’un rayon de soleil après sa sieste.

dscn2509dscn2511dscn2520

Durée de l’activité de Margaux 30 mois

Préparation + assemblage : 10 minutes

peinture des bâtons : 10 15 minutes

Coloriage : 5 minutes

Activité collage : réaliser une fleur en papier de soie

Cela fait maintenant quelques temps que ma puce manipule la colle pour réaliser tout un tas d’activités et elle adore ça ! Plus petite, elle n’aimait pas trop la texture collante et le film qui peut rester sur les doigts mais très vite ce petit désagrément ne l’a plus gêné et elle se montre aujourd’hui très volontaire quand il s’agit de coller quelque chose, soit à la colle blanche liquide à appliquer au pinceau soit à l’aide d’un bâton de colle d’écolier.

Vous pouvez d’ailleurs retrouver quelques activités avec collage que nous avons réalisé :

  Réaliser un bouquet de fleurs avec boutons de couture

Réaliser un escargot rigolo

Réaliser un joli mobile nuage et gouttes

Pour cette activité, je souhaitais une activité rapide à mettre en place (l’idée m’étant venue une dizaine de minutes avant son réveil de la sieste).

En cherchant dans le placard un support, une matière nouvelle à coller, je suis tombée sur un paquet neuf de papier de soie avec une multitude de couleurs. Il ne me manquait plus qu’à trouver le motif de remplissage mais avec seulement quelques minutes devant moi, la facilité l’a emporté et j’ai dessiné tout simplement une fleur sur une feuille.

Matériel utilisé pour réaliser l’activité :

Papier de soie de différentes couleurs

Feuille blanche

Colle liquide blanche (mieux que la colle en bâton !)

Crayon de bois / ciseaux

dscn2261

Préparation de l’activité :

Dans un premier temps j’ai dessiné les contours d’une fleur avec une tige et des feuilles assez larges pour permettre à ma puce de coller plus facilement à l’intérieur des contours.

Ensuite, j’ai découpé une bande de papier dans les différentes feuilles de soie pour obtenir plusieurs couleurs. Ici j’ai choisi le vert, le bleu, le violet, le rouge, le jaune et le orange.

Une fois les bandes découpées, j’ai redécoupé ces dernières en petits rectangles pour augmenter le nombre de morceaux de papier à coller. Il suffit après, de froisser chaque rectangle entre les mains pour donner un effet « chiffonné en boule« .

dscn2264dscn2270

Place maintenant à la créativité et au collage !

Margaux était bien évidemment heureuse de trouver cette petite activité à son réveil, elle qui est dans cette période du collage, j’essaye de satisfaire cette envie au mieux. Alors elle s’est rapidement installée à table. Je lui ai expliqué le principe en lui montrant une fois comment faire et elle s’est mise à décorer sa fleur <3

dscn2274dscn2286

Elle a beaucoup aimé l’effet « petite boule » et bien entendu , elle a nommé chacune des couleurs. Elle s’est vraiment appliquée pour cette activité. Elle prenait une boule de papier une à une puis veillait à ce qu’il y ai assez de colle avant de déposer sa boule colorée à l’intérieur de la fleur.

Même si elle a beaucoup apprécié et ai resté concentrer quelques minutes, elle a très vite voulu passer à autre chose. De ce fait, la fleur ne semble pas terminée.

dscn2287dscn2295

Je pense donc lui proposer de nouveau cette activité dans quelques jours pour finir petit à petit et à son rythme cette jolie fleur aux six couleurs.

Voici donc le résultat (je viendrai mettre une photo de la fleur terminée en édit de cet article si elle souhaite la continuer).

14389817_10207179917272286_1601201375_n

Durée totale de l’activité de Margaux (30 mois) : 15 minutes

Temps de préparation : 10 minutes

Temps de création : 5 minutes 🙂

C’est une activité sympa et le papier de soie permet de réaliser une multitude d’activités en tout genre. On peut proposer de déposer uniquement les petits papiers sur un trait en suivant une ligne ou pour reproduire une forme par exemple. Je pense garder à disposition ces feuilles colorées et lui proposer de temps en temps le collage sur d’autres supports (bouteilles, carton…). L’avantage de ce genre d’activité étant la rapidité à tout mettre en place, c’est quelque chose qui me plaît beaucoup.

Réaliser une glace géante en peinture gonflante [RDV « L’art est un jeu d’enfant » #4]

Les vacances sont terminées, la rentrée est là. Place au retour des rendez-vous du blog avec le premier de cette rentrée « L’art est un jeu d’enfants » du blog de Doriane. Je vous donne de nouveau RDV tous les 1ers de chaque mois pour vous proposer une activité créative à thème.

Pour ce 1er Septembre et notre quatrième participation, le thème proposé était libre. Nous avons décidé de faire un dernier clin d’œil à l’été et les vacances. Nous avions plusieurs idées avec différents supports mais tous en lien avec ma puce et son été, c’est quelque chose qui me tenait vraiment à cœur comme un dernier souvenir.

Notre choix s’est finalement arrêté sur quelques chose qui est très pratiqué en ce moment et que je dois essayer avec Margaux depuis quelques semaines, il s’agit de la peinture gonflante. Nous l’avons donc testé sur un thème assez gourmand qu’elle aura adoré tout l’été : la glace. Voici donc en détail notre activité :

Matériel utilisé pour réaliser une glace géante

Feuille blanche épaisse

Morceau de carton

Règle, crayon de papier, feutre noir, pinceau

Colle blanche liquide

Peinture gonflante (recette en dessous)

Facultatif pour décorer la glace : paillettes, pompons, petits morceaux de papiers…

Première étape de l’activité : réaliser la peinture gonflante.

Pour cela, dans un saladier mélanger :

3 cuillères a soupe de farine

3 cuillères à soupe de sel fin

8 à 10 cuillères à soupe d’eau

colorants alimentaires ou peinture liquide

Facultatif : Ajouter 1 cuillère à café de bicarbonate de sodium ou de levure chimique.

DSCN2116

C’est une recette que ma maman m’a donné et je ne connais pas sa source mais je pense qu’il s’agit de la recette classique. Pour cette activité, j’ai voulu essayer cette recette en ajoutant du bicarbonate de sodium mais je pense ne pas en mettre la prochaine fois, cela ne me paraît vraiment pas indispensable.

Il faut bien mélanger la pâte pour qu’elle soit aussi épaisse qu’un yaourt avec un aspect lisse et homogène.

DSCN2121DSCN2123

Une fois la pâte prête, il suffit de la diviser en plusieurs quantités dans des petits pots pour obtenir plusieurs couleurs de peinture. Ici cette recette est proposée pour 3 petits bols Ikea.

DSCN2125DSCN2128

Ajouter ensuite l’équivalent d’une cuillère à café ou plus de peinture ou quelques gouttes de colorants alimentaires. Pour cette activité, Margaux a choisi d’utiliser de la peinture liquide jaune, bleu et rose pour sa boule de glace. La peinture est maintenant prête.

Deuxième étape : place à la créativité !

J’ai tracé un grand rond à main levée en expliquant à ma puce qu’il fallait peindre à l’intérieur du cercle pour réaliser sa glace.

Elle a pris beaucoup de plaisir à peindre avec cette matière particulière, je l’ai trouvé très concentrée et appliquée en l’étalant. C’est quelque chose qu’elle a aimé manipuler.

Sur le moment, l’effet tant attendu n’est pas flagrant, surtout que Margaux n’a pas mis une couche assez épaisse pour avoir un effet bien plus bluffant.

DSCN2134DSCN2138

Il faut attendre la fin de l’activité, pour faire chauffer la feuille au micro ondes pour obtenir cet effet gonflant. Soit entre 40 et 60 secondes selon le four à micro ondes (j’ai dû remettre plusieurs fois 10 secondes pour avoir un effet un peu mieux gonflé).

DSCN2142

Une fois sa jolie boule de glace géante terminée, je me suis attaquée au cornet de glace.

Pour cela, j’ai tracé à la règle la forme d’un cornet sur un morceau de carton puis toujours au crayon de bois, j’ai tracé le quadrillage du gâteau. A la fin, j’ai repassé les traits au feutre noir pour lui donner du relief avant de découper ce cornet géant.

DSCN2144DSCN2145

Le lendemain, une fois son cercle bien sec, je lui ai proposé de le décorer en collant des petits bouts de papier comme pour imiter du vermicelle en chocolat et colorer davantage son œuvre.

DSCN2199

Pendant cette étape, ma puce m’a beaucoup impressionné sur sa motricité fine. Je pensais vraiment qu’il allait falloir l’aider pour attraper ces petits morceaux de papier et pour appliquer la colle mais non, elle s’est débrouillée toute seule et elle semblait bien à l’aise dans cet exercice. Elle aura collé ses petits vermicelles multicolores pendant 5 bonnes minutes.

DSCN2200DSCN2201DSCN2205

Pour l’assemblage final, j’ai attendu quelques heures, le temps que son dernier collage adhère bien sur la peinture. Pour cela, j’ai tout simplement collé les deux parties (environ 1/3 du cercle sur le cornet) à la colle blanche entre elles.

C’était vraiment un chouette moment que nous avons toutes les deux adoré ! Je suis ultra fan de son œuvre. Je trouve que c’est frais, coloré, pétillant et vraiment mignon.

Nous réessayerons sans aucun doute la peinture gonflante parce que c’est une façon ludique de peindre, avec beaucoup de possibilités en termes d’activités avec une pointe de fantaisie.

Et voilà la glace géante de Margaux presque 30 mois 🙂

DSCN2222DSCN2220DSCN2227

 Temps de préparation : 20 minutes (peinture, cornet et vermicelles de papier).

Durée de l’activité : Environs 10 minutes pour Margaux (peinture et collage).

Le coût de l’activité est raisonnable, puisqu’il faut essentiellement du matériel basique : farine, sel, carton, feuilles de couleurs, colle blanche liquide ou en stick, peinture…

Réaliser un joli bouquet de fleurs en peinture avec une bouteille et des boutons de couture

Hier avec ma puce nous avons fait une petite activité qui me trottait dans la tête depuis un petit moment et que j’avais repéré sur Pinterest. C’est une activité vraiment simple et rapide à mettre en place mais qui donne  un rendu vraiment joli. C’est le type d’activité qu’on peut tout à fait réaliser avec un petit dès l’âge de 2 ans mais aussi avec les plus grands. Cela peut être je pense, un beau cadeau de fête des mères ou des mamies mais aussi pour n’importe quelle occasion.

Pour réaliser ce bouquet de fleurs, il vous faut :

Une grande feuille blanche (ici j’ai choisi le modèle A3)

De la peinture acrylique (Margaux a choisi le rose, rouge et orange)

Un feutre vert

De la colle blanche universelle

Des boutons de couture

Une petite bouteille (soda, limonade ou autre boisson sucrée gazéifiée)

DSCN2050

Réalisation de l’activité

Dans un premier temps, j’ai proposé à Margaux de choisir une ou plusieurs couleurs de peinture. Elle a donc voulu en premier le rose, puis le rouge et le orange. Je sens d’ailleurs que le rose est une couleur qui va maintenant nous suivre, elle a découvert cette couleur depuis peu et elle l’adore, elle l’utilise tout le temps.

Je lui ai expliqué ce que nous allions faire et montré comment utiliser la petite bouteille. Elle s’est donc exécutée, très contente de pouvoir réaliser des fleurs avec une bouteille.

Cependant, elle n’a pas voulu s’attarder sur son tableau, elle en a fait quelques unes et elle est partie jouer à côté. Bien que le résultat soit sympa, je pense qu’avec un enfant plus grand le bouquet doit être plus garni et le résultat encore plus beau.

DSCN2060DSCN2061DSCN2065

Un temps de repos est nécessaire pour faire sécher les fleurs en peinture. Ce matin, nous avons donc terminé l’activité en collant des petits boutons au centre de chaque fleur. Je lui ai montré une dernière fois en lui expliquant l’intérêt de coller le bouton pour qu’elle visualise bien le rendu de son travail et la fleur obtenue. Elle était d’abord réticente à l’idée d’utiliser la colle, elle n’aime pas trop avoir les mains qui collent mais très vite, ce petit désagrément ne l’a plus gêné et elle s’est concentrée pour coller au mieux ces boutons.

DSCN2068DSCN2070DSCN2079

Une fois cette étape terminée, j’ai tracé au feutre vert les tiges des fleurs jusqu’à la base de la feuille pour créer un bouquet.

Pour cette activité, je souhaitais utiliser la feuille en position verticale, orientation portrait pour créer un bouquet en hauteur mais ma puce n’a pas voulu, elle a préféré le réaliser en orientation paysage.

C’est une activité simple, qui nécessite peu de matériel et pas cher.

Margaux a réalisé ce tableau a deux ans et demi mais je pense qu’on peut le proposer aux petits dès l’âge de 2 ans sans problème.

Durée totale de l’activité : 10 minutes (à 29 mois).

Voici donc le résultat de cette petite activité bien chouette que nous retenterons bientôt. Nous allons l’offrir à mamie Chat qui adore les fleurs comme sa petite fille et qui sera heureuse de recevoir son premier tableau.

DSCN2082

Activité Peinture : hiboux sur branche avec un tampon pomme de terre

Aujourd’hui j’ai envie de vous montrer le tableau que Margaux a réalisé il y a quelques jours et que je trouve très joli : une petite famille de hiboux perchée sur sa branche.

Une activité très simple à réaliser et mettre en place même pour les tout-petits dès 18 mois que j’avais repéré il y a déjà quelques temps sur Pinterest.

Pour réaliser ce tableau il vous faut :

Une grande feuille blanche A4 ou A3 (moi j’ai choisi le format A3)

Un crayon à papier / yeux à coller

Peinture liquide de plusieurs couleurs

Une ou plusieurs pommes de terre de différentes tailles (ici j’en ai choisi 3 pour représenter le papa, la maman et le bébé).

Préparation

Dessiner au crayon de bois, une ou plusieurs branches sur toute la feuille (orientation paysage, à l’horizontale). On peut y ajouter des feuilles, des fleurs…

DSCN1913

Une fois le gabarit tracé, il suffit de peindre la branche et les autres dessins et de laisser sécher la feuille.

DSCN1920

Couper une pomme de terre dans le sens de la largeur. Puis « tailler » sur l’extrémité coupée une petite fente en forme de triangle pour obtenir la forme du tampon hibou.

Si vous souhaiter plusieurs dimensions, il suffit de choisir plusieurs pommes de terre pour avoir plusieurs tampons différents.

DSCN1923

Enfin, proposer ces tampons aux petits dans une assiette avec un peu de peinture en leur  expliquant le principe de l’activité.

DSCN1925DSCN1928DSCN1933DSCN1936DSCN1937

Un temps de séchage de quelques heures est nécessaire à la fin de l’activité avant de pouvoir coller les yeux et peindre de couleur jaune le nez et les pattes pour représenter les petits hiboux.

Temps de préparation de l’activité : Dessin + peinture de la branche + découper les pommes de terre ==> Entre 30 et 45 minutes.

Durée de l’activité : (Margaux 29 mois) 10-15 minutes.

Nous avons beaucoup beaucoup apprécié faire cette activité, autant Margaux que moi.

J’ai pris mon temps pour peindre « correctement » les branches et les petites feuilles, j’ai même mis plusieurs couches de peinture pour avoir un rendu plus uniforme.

Margaux était heureuse de pouvoir peindre dehors sur sa petite table pour les activités extérieurs, et elle a adoré le principe des tampons de pommes de terre !

Elle a tout de suite compris le principe et a bien vu que cela ressemblait à un hibou, rapace qu’elle adore depuis quelques temps !! Elle n’a donc pas caché sa joie en réalisant cette activité et est restée concentrer et appliquer un long moment.

Nous avons accroché son œuvre dans sa chambre, depuis elle le regarde chaque soir et je trouve le rendu vraiment joli. C’est une activité qui en plus d’être ultra simple à réaliser, ne nécessite que très peu de matériel au final pour un tableau vraiment mignon et coloré.

DSCN1941

C’est selon moi, quelque chose que l’on peut faire avec les tout-petits dès 18 mois voir moins mais aussi avec des plus grands qui pourraient entièrement réaliser l’activité sans aucune aide.

 

Ma boîte à contraires : Petit ou Grand & Loto – Activité DIY dès 2 ans.

Depuis maintenant quelques temps, j’ai à la maison une petite poulette qui s’amuse pour presque tout, à préciser la taille des objets dans ses phrases comme : « beau petit chien », « maman fait grande bulle Gagaux »… Tout est ainsi détaillé et elle se trompe jamais.

Elle a d’ailleurs commencé à apporter cette distinction une fois qu’elle s’est mise à identifier les petits des animaux. Je pense qu’elle a fait le lien entre maman est grande et son bébé est petit. En ayant bien établit ce principe par ses jeux de Loto ou ses livres, elle s’est mise à nommer tout ce qui est grand et petit.

Il y a quelques jours devant son engouement et son appétit pour les jeux de société, j’ai eu envie de lui trouver un petit jeu à fabriquer où elle pourrait pleinement associer ses deux petites passions : Le jeu de société grand ou petit ?

Je suis tout simplement partie sur l’idée de créer des cartes plastifiées (il était temps de l’essayer), avec des images qui lui parlent et qu’elle aime.

Pour les ranger et la faire participer à cette activité, je lui ai proposé de peindre et décorer une petite boîte à chaussures en lui expliquant l’objectif.

Le pari n’était pas très osé, elle adore manipuler des cartes mais aussi ranger ses petites affaires dans différentes boîtes, paniers, sac… On s’est donc mise au travail, très enthousiastes de bricoler.

Matériel utilisé : Réaliser une boîte à contraires + cartes de jeu

Boite à contraires :

Une petite boîte en carton

Peinture/pinceaux

Décoration : gommettes, stickers, perles, paillettes, ruban…

Cartes de jeu : petit ou grand ?

Photos ou images imprimées en 2 dimensions différentes

Plastifieuse et feuilles à plastifier

Ciseaux

DSCN1617DSCN1620

L’ordre de l’activité n’a pas d’importance puisqu’un temps de séchage est nécessaire avec la peinture.

J’ai donc commencé par rechercher sur Google différents objets, de préférence simples, variés et colorés. J’ai voulu miser sur des choses qu’elle connait bien et qu’elle aime beaucoup en ce moment :

Un ballon – un château (celui de la Reine des Neiges évidemment) – une maison – une grenouille – une fraise – un camion – un éléphant – une souris – un ours – une paire de chaussettes…

L’intérêt est de pourvoir réaliser ce jeu d’une manière adaptée et personnalisée selon les goûts de l’enfant avec plus ou moins de cartes à jouer.

Une fois les images imprimées en deux tailles bien distinctes, j’ai passé les feuilles sous la plastifieuse pour avoir un rendu bien solide. Il suffit ensuite de découper les images et de les laisser de côté pour laisser place à la création.

DSCN1619

Margaux a choisit les couleurs de peinture et le matériel : un pinceau, un rouleau et ses mains.

Peindre la boîte sur toute ses faces bien qu’enthousiaste au début, ne lui a pas beaucoup plu. Je n’y avais pas pensé avant mais en ce moment ce qu’elle adore, c’est se concentrer sur des lignes et repasser sur des motifs ou peindre à l’intérieur en essayant de ne pas dépasser. Elle fait de son mieux pour tenter de bien contrôler ses gestes. Au début, elle essayait donc de repasser sur les écritures avant de s’étaler sur toute la surface.

DSCN1649DSCN1650DSCN1651

Cinq bonnes minutes lui auront suffit avant de vouloir passer à autre chose.

La petite boîte est restée de côté jusqu’au lendemain pour totalement sécher avant d’être décorée.

DSCN1676DSCN1681

Ce petit jeu a plusieurs avantages et fonctions : Avec cette boîte compartimentée (par un bout de carton placé à la verticale), Margaux peut trier les cartes en deux catégories : d’abord petit et grand, mais aussi ce qui fait du bruit ou pas, ou bien ce qui  bouge et ce qui ne bouge pas… Bref autant de possibilités qu’offrent les cartes ! On peut également grâce aux doubles, faire une partie de Loto

DSCN1694DSCN1697

Sans s’en rendre compte, c’est donc un jeu extrêmement simple mais qui offre beaucoup de variantes possibles et une large place à l’imagination.  Selon l’âge de l’enfant, ici Margaux a 28 mois, l’activité est ajustable par rapport aux capacités et donc évolutive.

Activité : Réaliser un escargot rigolo avec les tout-petits

Aujourd’hui, je mets de côté les livres et jeux à vous présenter pour vous parler d’une chouette activité que Margaux a réalisé il y a quelques jours.

Du haut de ses petits 28 mois, elle adore passer du temps dehors, découvrir les trésors du jardin, sac à dos sur le dos ou à bord de son tracteur remorque. Partir à la chasse du moindre petit insecte et l’observer un long moment. Bref, elle vit d’une grande passion pour le jardin et ses petits habitants qu’elle découvre régulièrement. Fourmis, papillons, coccinelles, vers de terre et bien sûr escargots n’ont plus de secret pour elle.

Elle adore les escargots, elle me réclame souvent de lui en dessiner. Elle fait même le lien entre la coquille d’un escargot et l’intérieur d’un gâteau roulé.

J’adore l’entendre dire : « Gagaux ecagot« . Lorsque j’ai vu passer cette activité sur Pinterest, j’ai vite su qu’elle allait adorer la réaliser. D’autant que pour la réaliser, nous avons besoin de boutons de couture, chose qu’à cet âge, on adore manipuler (Sous surveillance d’un adulte, bien sûr).

Pour réaliser l’escargot rigolo, il vous faut :

Une feuille de couleur

Ciseaux / crayon de bois

Colle blanche liquide

Boutons de couture : de toutes tailles et couleurs

un fil chenille / des yeux

Un CD ou DVD.

DSCN1513

Préparation

J’ai d’abord commencé par tracer le corps de la petite bête sur la feuille puis je l’ai découpé. Ensuite, j’ai disposé de la colle blanche liquide sur la surface du disque en étalant bien uniformément.

DSCN1517

Margaux a pu poursuivre l’activité. Je lui ai proposé de coller les boutons qu’elle avait à disposition sur le disque pour faire la coquille de l’escargot en remplissant toute la surface.

Elle n’a pas eu besoin d’en entendre davantage pour se lancer et se concentrer.

DSCN1521DSCN1523DSCN1530

Une fois, le disque entièrement recouvert, un temps de séchage est nécessaire jusqu’au lendemain à peu près.

Devant tant de plaisir à manipuler ces petits objets et la rapidité de cette activité, pour prolonger sa joie, je lui ai proposé une activité tri :  « petits et grands boutons » chose qu’à cet âge, ils apprécient beaucoup aussi.

Le lendemain, pendant sa sieste, je me suis attaquée à la seconde et dernière partie : le montage de l’escargot.

J’ai tout d’abord découpé 2 longueurs de 5 cm environ du fil chenille pour former les antennes que j’ai collé à la glue.

Après les antennes, j’ai collé les 2 yeux ainsi que la partie inférieur du CD sur le corps en papier. Pour accrocher la petite bête en décoration sur un mur, j’ai faufilé un petit fil au centre du disque.

Et voilà le superbe Escargot Margaux rigolo accroché dans sa chambre !

DSCN1537

Elle a vraiment adoré réaliser sa petite bête. Elle y a pris beaucoup de plaisir et a fait preuve d’une belle concentration ! Elle est très fière de sa création et ne manque pas de la montrer à quiconque passe la porte de sa chambre.

Je pense essayer de lui proposer dans le même registre une fourmis ou une coccinelle. Cela devrait encore lui plaire, et faire une jolie famille d’insectes sur son mur pour décorer sa chambre. Il faut que je réfléchisse à la manière de procéder et je viendrai vous montrer tout ça.

Bien sûr ce genre d’activité est à réaliser sous la surveillance d’un adulte pour le risque d’ingestion des petites pièces.

Realiser et décorer un Mug cake [ L’art est un jeu d’enfant # 3 ]

Aujourd’hui, nous vous présentons notre activité en ce troisième rendez-vous pour « L’art est un jeu d’enfant » de Doriane. Le thème proposé pour ce 1er Juin était «  De vrais petits chefs ! En cuisine… »

Ce thème m’a de suite inspiré car à la maison, nous aimons beaucoup faire de la pâtisserie, Margaux aussi aime beaucoup. D’ailleurs depuis toute petite, elle s’intéresse à la cuisine autant salée que sucrée. Elle a toujours voulu me regarder faire et très vite, elle a voulu essayer… Essayer de touiller les pâtes dans la casserole comme casser des œufs et les battre ! Ah…ma petite Mercotte <3

Elle participe toujours à la préparation des gâteaux, mais ce n’est jamais vraiment adapté à ses petites mains avec le matériel et quantité utilisés. Pourtant elle y tient !

Alors à l’annonce du thème, mon objectif était clair : lui faire réaliser quelque chose complètement à sa portée de A à Z !

J’avais déjà entendu parler du concept des Mug cake sans réellement m’y intéresser. Puis je me suis souvenue que je lui avais acheté un petit mug quelques semaines auparavant, en plastique et qui passe au micro-ondes (elle n’était plus trop fan des biberons à ce moment-là).

Il ne me restais plus qu’à trouver une recette et réaliser un premier test avec Margaux !

C’est une recette très simple, rapide, pas cher et surtout totalement à la portée des petits.

Recette pour 1  Mug Cake

Ingrédients :

12g de beurre

15g de sucre

1 œuf

40g de farine

1/2 cuillère à café de levure chimique

1/2 cuillère à café de vanille liquide ou poudre

1 cuillère à café de lait

Facultatif : 1 cuillère à café de chocolat en poudre, petits morceaux de fruits ou fruits secs, Smarties… Bref la recette offre beaucoup de possibilités.

DSCN1192

Préparation :

  1. Dans le mug, faire fondre le beurre 40 secondes au four à micro-ondes
  2. Ajouter l’œuf et le sucre et mélanger
  3. Ajouter la farine, levure et vanille. Mélanger pour une obtenir une pâte bien homogène. Puis incorporer le lait et le facultatif. Ici nous avons opté pour une petite boîte de Smarties (Les verser sur la pâte sans les mélanger pour ne pas les faire descendre davantage au fond du mug).
  4. Faire cuire 2 minutes au four à micro-ondes à 600 watts

!!! Le temps de cuisson est à ajuster en fonction des fours à micro-ondes !!!

DSCN1200DSCN1220

 Margaux était très heureuse de pouvoir réaliser un gâteau seule avec un matériel et des proportions adaptés à ses capacités. Dans cette activité cuisine, je suis seulement intervenue à la fin pour mélanger un peu beaucoup la pâte avant de la mettre à cuire.

Une fois la cuisson terminée et pour le laisser refroidir un peu je lui ai proposé de le décorer avec quelques ingrédients à sa disposition comme des vermicelles en chocolat, du sucre de couleur doré…  Elle a pu choisir et faire une dernière fois seule avant de déguster.

DSCN1234

Pour moi, le grand avantage de ce genre de gâteau et le temps de cuisson extrêmement rapide (2min) par rapport à un gâteau classique cuit au four ! Les petits n’attendent pas la cuisson puis la dégustation pendant un siècle et ça c’est génial avec les enfants pour eux l’attente est très longue… et bien souvent Margaux finit par passer à autre chose. Le refroidissement est aussi beaucoup plus rapide ! A la sortie du four, le Mug cake est chaud mais avec le décor et le souffle de maman , il se passe 5 minutes et c’est prêt.

On peut donc faire un Mug cake pour le goûter et le déguster au moment du goûter !

Bien qu’il soit fait dans un tasse pour enfant, le gâteau reste assez gros et malgré le côté très sucré avec le décor en plus de l’intérieur, les enfants en mangent peu finalement. Margaux, qui l’a dégusté à 16h n’a pas mangé plus de la moitié. Ce qui au final me paraît raisonnable pour la notion d’équilibre alimentaire.

DSCN1239DSCN1241DSCN1245

Quant au goût du cake, je trouve cela pas mauvais du tout ! On a bien une texture moelleuse et un gâteau volumineux. Je le trouve tout de même un peu sec personnellement et le décor n’était pas de trop pour apporter un peu de goût. Ma poulette, comme tout, a beaucoup aimé ! Elle m’a d’ailleurs permise peu de morceaux 🙂

Cette activité cuisine était pour nous un super moment de partage et de rire. Ma petite Mercotte était fière mais aussi très intriguée de voir un gâteau apparaître après seulement 2 minutes de cuisson, sa réaction m’a beaucoup faire rire !

C’est quelque chose qu’on refera très souvent je pense. J’ai vraiment été séduite par sa rapidité et facilité de préparation.

Son ciel étoilé : tableau avec étoiles phosphorescentes

Un ciel étoilé : Activité dès 18 mois, peinture & stickers étoiles

DSCN1063

Cela fait maintenant quelques semaines que ma poulette est passionnée par les étoiles. Elle sait très bien les repérer et s’amuse même à les chercher dans le ciel. Dans la maison, elle réussit à en trouver là où même je n’avais jamais fait attention. Cela me surprend toujours de ne pas avoir remarqué ce détail pour finalement me faire sourire. Elle a par exemple remarqué l’étoile sur la célèbre marque de bière Heineken que son père affectionne, sur notre tapis de douche, mais aussi dans ses livres, jouets, vêtements… Bref aucune étoile ne lui échappe 🙂

La semaine dernière le temps ne donnait vraiment pas envie de sortir ni de profiter du jardin. Pas un jour sans froid, humidité et grisaille. J’ai donc eu envie de lui proposer un petit quelque chose sur ce thème en ayant aucune idée vers laquelle me tourner si ce n’est quelque chose de simple, rapide et tout à fait à sa portée.

En rangeant le salon il y a quelques jours, l’idée m’est venue en retrouvant une planche d’autocollants phosphorescents en forme d’étoile que nous avions reçu il y a quelques mois dans la box Tiniloo. Il s’agit de petits stickers à positionner sur les murs pour décorer une chambre d’enfant. Cette planche provient de la marque ambiance sticker.

J’ai décidé de les utiliser pour créer un tableau avec un ciel étoilé comme elle apprécie et dont elle pourrait admirer le soir dans son lit.

Cette activité rapide à mettre en place, nécessite peu de matériel pour un joli résultat.

Matériel utilisé :

Feuille blanche à dessin

Peinture liquide bleue

Stickers ou gommettes en forme d’étoiles

Peinture en bouteille Ikea gamme Mala

Pinceau et/ou rouleau

DSCN1043

Dans un premier temps, j’ai proposé à ma poulette de peindre entièrement la feuille à l’aide d’un rouleau en lui expliquant l’objectif de cette activité. C’est une étape plutôt rapide à faire,  j’en ai donc profité pour lui proposer cette feuille dans une autre activité peinture qu’elle réalisait à ce moment là. Après avoir recouvert la feuille de peinture, un temps de séchage est nécessaire.

DSCN1046

Par la suite, j’ai proposé à Margaux de coller des stickers étoiles ( en lui cachant l’effet phosphorescent pour une surprise à la fin). Elle était enchantée de coller ces étoiles bien qu’elles soient destinées à décorer un mur et être manipuler par un adulte. Il était difficile pour elle de les décoller, je suis donc intervenue uniquement à ce moment pour l’aider.

DSCN1057

Une fois l’envie de disposer les étoiles passée, nous avons terminé par faire des étoiles plus grandes en peinture dorée. Pour cela, j’ai réalisé des étoiles avec la bouteille et je l’ai laissé peindre à l’intérieur. Elle a beaucoup apprécié cette dernière étape inédite pour elle avec ces petites bouteilles qui déposent directement la couleur.

DSCN1062

Et voici le résultat accroché dans sa chambre. Elle est fière de son tableau <3

DSCN1111

Une fois l’ensemble terminé et bien sec, je lui ai proposé d’accrocher son tableau sur le mur de sa chambre puis je lui ai dit qu’il fallait se mettre dans le noir car quelque chose allait apparaître sur sa peinture.

Une fois la porte et les volets fermés, je l’ai porté pour qu’elle soit à hauteur du tableau et là surprise…… « Wouah c’est beau les étoiles là maman » <3

J’ai adoré sa réaction et elle, a beaucoup aimé l’effet phosphorescent ! Je n’ai malheureusement pas réussit à vous donner un aperçu dans le noir mais ça fait très sympa !

C’est une activité toute bête mais qui donne une effet rigolo et surprenant  pour les petits qui laisse une large place à l’imagination et se décline à  volonté ! Margaux a réalisé cette peinture à 27 mois, mais elle est réalisable dès 18 mois selon moi et n’est pas trop longue à réaliser puisqu’elle nécessite deux temps de séchage. Elle peut être réalisé sur plusieurs jours pour garder la concentration des plus jeunes.