Tu as 3 ans et demi et de la vie entre les dents que tu ne cesses de croquer en grandissant [l’heure du bilan des 6 derniers mois passés]

Le temps passe à une folle allure depuis que tu es au creux de nos vies ❤ On savoure chaque journée passée avec toi et malheureusement, tu ne prends pas ton temps pour grandir. Tu as maintenant 3 ans et demi et tellement de choses se sont passées depuis tes dernières bougies soufflées. Ton évolution Lire la suite de « Tu as 3 ans et demi et de la vie entre les dents que tu ne cesses de croquer en grandissant [l’heure du bilan des 6 derniers mois passés] »

Te voilà prête pour la rentrée des classes : En route pour la petite section (2017/2018)

Aujourd’hui, j’ai envie de revenir ou plutôt d’avancer sur ce tout premier jour d’école en présentant ses petites affaires nécessaires pour cette grande étape que nous vivrons le 4 septembre prochain mais aussi tout au long de l’année pour ne jamais oublier ce précieux et premier souvenir ❤ Nous sommes prêtes ! Lire la suite de « Te voilà prête pour la rentrée des classes : En route pour la petite section (2017/2018) »

En route vers la petite section : la rencontre avec la maîtresse & la visite de l’école

Début Juillet nous avons pu rencontrer la maîtresse et visiter l’école pour la prochaine et première rentrée de ma puce.

C’était un moment très attendu pour elle comme pour moi. Si vous me suivez un peu, Lire la suite de « En route vers la petite section : la rencontre avec la maîtresse & la visite de l’école »

Ces dessins qui évoluent avec toi et te ressemblent <3

Depuis quelques semaines, ma puce s’est remise d’une façon soutenue au dessin, coloriage, peinture..Bref tout ce qu’elle a toujours aimé faire : laisser libre cours à sa créativité. Elle n’a jamais lâché, mais ces temps-ci, elle y passe le plus clair de son temps et j’observe avec une grande émotion, Lire la suite de « Ces dessins qui évoluent avec toi et te ressemblent ❤ »

Mon grand bébé va rentrer à l’école maternelle

Ma petite fille chérie, tu rentres à l’école, ça y est !

Il va falloir te lever chaque jour, te préparer avant de quitter la maison, faire un gros bisou à ta maman et prendre ce bus. Tu es heureuse, tu attends cela depuis tellement longtemps maintenant. Lire la suite de « Mon grand bébé va rentrer à l’école maternelle »

Je n’ai plus de bébé à la maison mais une adorable petite fille de 3 ans à la place : Joyeux anniversaire ma merveille <3

 

Je suis à la fois si heureuse de te voir sourire, grandir et pleine de vie mais si triste aussi également de te voir t’éloigner un peu plus de moi chaque jour pour t’accomplir et te construire cette jolie personnalité Lire la suite de « Je n’ai plus de bébé à la maison mais une adorable petite fille de 3 ans à la place : Joyeux anniversaire ma merveille ❤ »

Le sommeil compliqué de Margaux : perdue et fatiguée mais tenir le cap !

Aujourd’hui je n’ai pas envie de parler livres, activités ou petits bonheurs… Parce qu’en ce moment je suis fatiguée. Les nuits sont compliquées ces derniers temps avec Margaux, j’ai du mal à gérer ce comportement et ces nuits plus ou moins courtes même si tout cela est normal, du moins à cet âge. C’est compliqué pour moi, et cela a toujours été le cas : je suis une quiche en la matière. Je ne suis pas douée avec le sommeil des enfants tout simplement parce que je me sens toujours perdue et novice.

Ma puce a commencé à faire ses nuits assez rapidement, à un mois et demi. Elle n’a jamais dormi avec nous, même nourrisson. En réalité, elle a dû dormir à côté de mon lit dans son couffin moins d’une semaine depuis sa naissance… Je n’ai jamais aimé cela. Pour ma part, j’ai toujours mieux dormi sans elle dans ma chambre. Je préfère la savoir dans la sienne, et puis elle n’a jusqu’à maintenant jamais cherché notre compagnie la nuit.

Enfin, l’essentiel est que chacun fasse comme bon lui semble avec son bébé, et dans ce domaine tout le monde a ses raisons et personne n’est mieux qu’ un autre !

Très vite, entre 6 et 9 mois, elle s’est mise à faire des terreurs nocturnes. J’ai vite su gérer ce trouble et repérer les périodes à haut risque de soirées agités. Cela arrive encore, par de courts épisodes de quelques jours, mais en grandissant, elles se font plus graves et violentes. Aujourd’hui ces terreurs ont un lien avec son eczéma, alors je sais ce qu’il faut faire, et je fais de mon mieux.

On a rapidement mis en place des rituels pour la rassurer au mieux, lui donner des repères, avoir un sommeil de meilleur qualité… Mais d’une manière générale, c’était toujours compliqué. Elle a toujours testé nos limites sur le sommeil. Elle ne nous ennuie avec rien d’autre, mais le sommeil, c’est une autre histoire. Comme toutes les mamans, j’ai besoin de ma soirée tranquille d’autant que depuis ses deux ans et demi, elle ne fait plus de sieste l’après-midi.

Aujourd’hui et à trois ans, c’est autre chose. Elle est plus dure, plus grande, donc s’oppose davantage à ses parents avec une certaine fermeté et un caractère bien trempé. Il en résulte que le soir c’est encore plus compliqué à gérer pour nous.

Elle a besoin d’être encore plus rassurée et de ma présence, avec l’angoisse de séparation qui refait surface bien souvent à cet âge, elle commence par ailleurs à me parler des monstres qui l’effraient dans sa chambre (avec le pschitt à monstres, ça va encore).

Mais à tout cela, je sens aussi Œdipe pointer le bout de son nez ce qui bien évidement n’arrange rien dans son envie d’aller au lit.

Je sais qu’il s’agit d’étapes normales et que tous les enfants doivent passer par ces peurs et différentes phases pour se développer et grandir mais c’est dur pour moi.

Je ne suis pas zen avec le sommeil et elle le sait ma miss ! Ais-je rater quelque chose à ce niveau avec ma petite ?

Depuis plusieurs jours, tout est bon pour retarder au maximum son entrée dans le sommeil. Elle refuse de dormir dans sa chambre et de me laisser. On doit se relever à de nombreuses reprises pour crier, expliquer, menacer, rassurer… Au final, elle nous rejoint la nuit dans notre lit… Et je dois la remettre dans sa chambre.

Souvent même, sur le coup des quatre heures du mat’, elle se réveille et pleure parce qu’elle n’arrive pas à se rendormir seule, parce qu’elle est en pleine forme et veut se lever. Alors elle hurle et ne veut rien entendre 😦

Il ne faut rien lâcher au risque de galérer longtemps par la suite, cela passera et ira mieux, c’est sûr je n’en doute pas. Mais je suis fatiguée et ma patience est mise à rude épreuve le soir, je m’énerve trop vite parce que la fin de journée est là et que je voudrais à mon tour faire ce qui me plait et avoir quelques heures rien que pour moi.

J’ai une idée pour essayer de l’apaiser le soir, je vais tenter une activité avec elle à base d’images pour que le soir, elle mette dans une boîte tout ce qui l’a chagriné et en discuter pour qu’il n’y ai plus d’angoisses, de peurs ou tensions avant de s’endormir. Et bien sûr avec papa, ne rien lâcher et rester ferme tout en étant rassurant et là si besoin.

dscn4208

A voir dans le temps…

Vos idées, conseils ou remarques me sont précieux.

La propreté et nous [l’envie parfois de faire #2]

Il y a 3 mois je publiais un article (ici)pour vous parler de propreté à la maison avec ma puce qui avait à l’époque 32 mois et ne voulait rien entendre à ce sujet. Aujourd’hui, je reviens de nouveau pour aborder ce sujet et vous raconter son évolution dans cet apprentissage. Lire la suite de « La propreté et nous [l’envie parfois de faire #2] »

Son petit bureau : ce coin du salon qu’elle aime tant

Aujourd’hui, j’ai très envie de vous montrer un petit bout de notre salon dans lequel ma puce passe de longs moments chaque jour puisqu’il lui est dédié. C’est son coin bureau à elle, là où elle dessine beaucoup, c’est ici qu’elle Lire la suite de « Son petit bureau : ce coin du salon qu’elle aime tant »

La propreté et nous [La découverte du pot #1]

Aujourd’hui j’ai envie de parler pipi, caca et pot mais entre adultes cette fois, sans m’adresser à ma fille. J’aimerais en discuter avec vous puisque c’est un sujet qui chemine (vraiment tout doucement) depuis ses deux ans mais qui s’accélère depuis quelques jours.

Je m’explique, ma petite bouclette ne veut pas entendre parler de pot depuis que nous avons commencé à lui en parler vers ses deux ans… Jusqu’à alors, elle connaissait sa fonction, mais franchement s’en tapait royalement et n’y montrait aucun intérêt, oui elle n’était pas du tout prête !

Sauf que depuis Septembre, elle est prête pour l’école et m’en parle tous les jours. Je lui ai alors expliqué tout simplement que je n’étais pas contre l’idée mais que pour aller à l’école, il fallait être propre et enlever les couches. Elle a très bien intégré cette condition mais cela ne l’a pas motivé plus que ça.

C’est d’ailleurs à cette date, qu’elle a fait d’énormes progrès moteurs et sait depuis monter et descendre les escaliers seule marche après marche. Il est évident avec du recul, qu’elle n’était pas prête pour aller sur le pot sans cette capacité physique.

Etant assistante maternelle, j’ai fait une formation professionnelle pour exercer mon métier, autour de la petite enfance et du développement psychomoteur.

Nous y avons appris que pour être propre (et prêt), il doit y avoir trois conditions réunies pour acquérir cette grande étape :

La maturité neurologique : Savoir monter et descendre les escalier seul. Pourquoi les escaliers, parce que les commandes neurologiques (la connexion des neurones) se font progressivement de la naissance à l’âge de la propreté. Le cerveau commande d’abord, la tête, puis les épaules, puis les bras (avec le redressement du haut du corps pour les bébés) puis le reste, jusqu’à commander l’ensemble du corps. Ce qui se vérifie avec les escaliers. L’enfant doit savoir également marcher.

Donc tant qu’un petit ne commande pas tout son corps d’un point de vue neurologique, il n’a pas la maturité requise pour être propre.

La maturité intellectuelle signifie que pour être propre, l’enfant doit au moins savoir s’exprimer et dire pipi, caca… et comprendre ce qu’il dit et ce qu’on lui dit.

La maturité affective : Le petit doit avoir envie d’être propre.

Du coup vous l’aurez compris, depuis quelques semaines Margaux a acquis la maturité neurologique. Par contre, l’envie n’est pas encore là. Elle a surtout envie d’aller à l’école, mais bon pourquoi aurait-on besoin d’être propre pour y aller 🙂

Puis en parallèle, l’enfant va passer par différentes étapes dans son développement :

Il va acquérir la notion de réflexe vers 18 mois, 2 ans.

Puis il sait qu’il a fait.

Ensuite, il va savoir qu’il est en train de faire.

Et enfin, il va ressentir qu’il est capable d’être propre et qu’il a envie de se retenir.

Bon tout ça c’est bien mais en pratique, à la maison cela donne quoi ?

J’avais acheté un petit pot tout bête, tout simple facilement maniable et léger mais absolument pas stable et étroit. Je sentais bien qu’il ne plaisait pas à ma puce. Et puis, un jour ma maman (on ferait quoi sans nos mamans) m’a dit qu’il fallait en acheter un autre parce que celui-ci n’allait pas et qu’elle se chargerait de cet achat. Bon ok maman comme tu veux.

Un jour d’Août, elle est venue avec ce pot :

dscn2586

je dois avouer que sur le coup, j’ai dis merci avec un sourire constipé et puis voilà il était là et Margaux a adoré ce pot ! Elle l’a mis en route (oui il parle en plus), a actionné la manette de chasse d’eau et tout et tout… Franchement, je n’aimais pas du tout. Je le trouvais moche, un peu kitsch et d’aucune utilité car pour moi, un pot c’était un pot !

Sauf que depuis j’ai vraiment changé d’avis, alors certes, je le trouve toujours aussi moche mais il est bourré de qualités selon moi.

Il est très très stable ! Il ne bouge pas du tout, reste bien en place et est super large pour accueillir les petites fesses de ma Beyonce.

Il est vraiment hygiénique : avec cette lunette intégrée et le rabattant. Le « recueille-pipi » se retire sans contact avec la lunette pour jeter et nettoyer c’est top !

Et bon il est plutôt ludique, avec ce côté imitation « comme les grands« , Margaux adore ! Il parle, félicite l’enfant et chante. De plus, il imite le bruit de la chasse d’eau qui coule comme un vrai… Du coup il est plutôt sympa son pot à ma mini ❤

Alors voilà, on n’a pas toujours quelque chose qui nous plaît d’emblée mais qui peut se révéler top et apprécié des petits et c’est bien là l’essentiel puisque c’est pour eux ❤

Concernant sa propreté aujourd’hui à deux ans et demi. Elle ne semble toujours pas prête puisqu’elle n’a pas envie de se lancer.

Elle a fait son tout premier et magnifique pipi au pot le 27 Septembre, jour de l’anniversaire de ma maman (ça tombe bien je lui avais rien offert, ça a été son cadeau hihihi, dans son pot). Margaux elle, était contente de se voir faire pipi, et n’a évidemment pas loupé l’occasion de se féliciter et moi non plus, maman était toute fière et j’ai tout de suite appelé papa et la famille pour annoncer la bonne nouvelle.

Pour la petite info, elle m’a tout de suite informé qu’elle pouvait aller à l’école le lendemain alors, genre « ça y est vais à l’école demain » !

Depuis cette grande première ma petite poulette a refait un pipi pas plus tard que Lundi soir. Comme ça, le soir, elle m’a dit « maman vais faire pipi au pot » et elle est partie faire sa petite affaire. Sauf que papa était là et il était aussi fier qu’elle d’assister à ce tout petit pipi. 🙂

Ma toute petite fille sur le chemin de l’autonomie ❤

dscn2591

Durant cette étape de propreté, je la laisse gérer seule. Elle fait comme elle le sent, je ne veux pas la brusquer ni la forcer. C’est elle qui décide quand sera le bon moment même si cela commence à être un peu compliqué de changer les fesses à cet âge.

Maintenant c’est à vous de me raconter l’acquisition de la propreté ou une anecdote sur cette étape à la maison, je voudrais bien savoir 🙂