Son petit bureau : ce coin du salon qu’elle aime tant

Aujourd’hui, j’ai très envie de vous montrer un petit bout de notre salon dans lequel ma puce passe de longs moments chaque jour puisqu’il lui est dédié. C’est son coin bureau à elle, là où elle dessine beaucoup, c’est ici qu’elle Lire la suite de « Son petit bureau : ce coin du salon qu’elle aime tant »

La propreté et nous [La découverte du pot #1]

Aujourd’hui j’ai envie de parler pipi, caca et pot mais entre adultes cette fois, sans m’adresser à ma fille. J’aimerais en discuter avec vous puisque c’est un sujet qui chemine (vraiment tout doucement) depuis ses deux ans mais qui s’accélère depuis quelques jours.

Je m’explique, ma petite bouclette ne veut pas entendre parler de pot depuis que nous avons commencé à lui en parler vers ses deux ans… Jusqu’à alors, elle connaissait sa fonction, mais franchement s’en tapait royalement et n’y montrait aucun intérêt, oui elle n’était pas du tout prête !

Sauf que depuis Septembre, elle est prête pour l’école et m’en parle tous les jours. Je lui ai alors expliqué tout simplement que je n’étais pas contre l’idée mais que pour aller à l’école, il fallait être propre et enlever les couches. Elle a très bien intégré cette condition mais cela ne l’a pas motivé plus que ça.

C’est d’ailleurs à cette date, qu’elle a fait d’énormes progrès moteurs et sait depuis monter et descendre les escaliers seule marche après marche. Il est évident avec du recul, qu’elle n’était pas prête pour aller sur le pot sans cette capacité physique.

Etant assistante maternelle, j’ai fait une formation professionnelle pour exercer mon métier, autour de la petite enfance et du développement psychomoteur.

Nous y avons appris que pour être propre (et prêt), il doit y avoir trois conditions réunies pour acquérir cette grande étape :

La maturité neurologique : Savoir monter et descendre les escalier seul. Pourquoi les escaliers, parce que les commandes neurologiques (la connexion des neurones) se font progressivement de la naissance à l’âge de la propreté. Le cerveau commande d’abord, la tête, puis les épaules, puis les bras (avec le redressement du haut du corps pour les bébés) puis le reste, jusqu’à commander l’ensemble du corps. Ce qui se vérifie avec les escaliers. L’enfant doit savoir également marcher.

Donc tant qu’un petit ne commande pas tout son corps d’un point de vue neurologique, il n’a pas la maturité requise pour être propre.

La maturité intellectuelle signifie que pour être propre, l’enfant doit au moins savoir s’exprimer et dire pipi, caca… et comprendre ce qu’il dit et ce qu’on lui dit.

La maturité affective : Le petit doit avoir envie d’être propre.

Du coup vous l’aurez compris, depuis quelques semaines Margaux a acquis la maturité neurologique. Par contre, l’envie n’est pas encore là. Elle a surtout envie d’aller à l’école, mais bon pourquoi aurait-on besoin d’être propre pour y aller 🙂

Puis en parallèle, l’enfant va passer par différentes étapes dans son développement :

Il va acquérir la notion de réflexe vers 18 mois, 2 ans.

Puis il sait qu’il a fait.

Ensuite, il va savoir qu’il est en train de faire.

Et enfin, il va ressentir qu’il est capable d’être propre et qu’il a envie de se retenir.

Bon tout ça c’est bien mais en pratique, à la maison cela donne quoi ?

J’avais acheté un petit pot tout bête, tout simple facilement maniable et léger mais absolument pas stable et étroit. Je sentais bien qu’il ne plaisait pas à ma puce. Et puis, un jour ma maman (on ferait quoi sans nos mamans) m’a dit qu’il fallait en acheter un autre parce que celui-ci n’allait pas et qu’elle se chargerait de cet achat. Bon ok maman comme tu veux.

Un jour d’Août, elle est venue avec ce pot :

dscn2586

je dois avouer que sur le coup, j’ai dis merci avec un sourire constipé et puis voilà il était là et Margaux a adoré ce pot ! Elle l’a mis en route (oui il parle en plus), a actionné la manette de chasse d’eau et tout et tout… Franchement, je n’aimais pas du tout. Je le trouvais moche, un peu kitsch et d’aucune utilité car pour moi, un pot c’était un pot !

Sauf que depuis j’ai vraiment changé d’avis, alors certes, je le trouve toujours aussi moche mais il est bourré de qualités selon moi.

Il est très très stable ! Il ne bouge pas du tout, reste bien en place et est super large pour accueillir les petites fesses de ma Beyonce.

Il est vraiment hygiénique : avec cette lunette intégrée et le rabattant. Le « recueille-pipi » se retire sans contact avec la lunette pour jeter et nettoyer c’est top !

Et bon il est plutôt ludique, avec ce côté imitation « comme les grands« , Margaux adore ! Il parle, félicite l’enfant et chante. De plus, il imite le bruit de la chasse d’eau qui coule comme un vrai… Du coup il est plutôt sympa son pot à ma mini <3

Alors voilà, on n’a pas toujours quelque chose qui nous plaît d’emblée mais qui peut se révéler top et apprécié des petits et c’est bien là l’essentiel puisque c’est pour eux <3

Concernant sa propreté aujourd’hui à deux ans et demi. Elle ne semble toujours pas prête puisqu’elle n’a pas envie de se lancer.

Elle a fait son tout premier et magnifique pipi au pot le 27 Septembre, jour de l’anniversaire de ma maman (ça tombe bien je lui avais rien offert, ça a été son cadeau hihihi, dans son pot). Margaux elle, était contente de se voir faire pipi, et n’a évidemment pas loupé l’occasion de se féliciter et moi non plus, maman était toute fière et j’ai tout de suite appelé papa et la famille pour annoncer la bonne nouvelle.

Pour la petite info, elle m’a tout de suite informé qu’elle pouvait aller à l’école le lendemain alors, genre « ça y est vais à l’école demain » !

Depuis cette grande première ma petite poulette a refait un pipi pas plus tard que Lundi soir. Comme ça, le soir, elle m’a dit « maman vais faire pipi au pot » et elle est partie faire sa petite affaire. Sauf que papa était là et il était aussi fier qu’elle d’assister à ce tout petit pipi. 🙂

Ma toute petite fille sur le chemin de l’autonomie <3

dscn2591

Durant cette étape de propreté, je la laisse gérer seule. Elle fait comme elle le sent, je ne veux pas la brusquer ni la forcer. C’est elle qui décide quand sera le bon moment même si cela commence à être un peu compliqué de changer les fesses à cet âge.

Maintenant c’est à vous de me raconter l’acquisition de la propreté ou une anecdote sur cette étape à la maison, je voudrais bien savoir 🙂

Le bilan de notre été 2016 et des deux ans et demi de ma puce

La saison estivale s’achève, les vacances sont finies, les petits bouts reprennent le chemin de l’école. Même si la rentrée sera pour nous l’année prochaine, en petite section (bouhh j’en pleure déjà), j’ai envie de faire un petit bilan de notre été, avec pour objectif de ne pas oublier tous les bons moments que l’on aura passé et qui sont si précieux à mes yeux de maman <3

C’est aussi l’occasion de faire un petit point sur ses deux ans et demi  🙂

Je souhaite donc me rendre compte ici et avec vous, des progrès de ma merveille, de nos ballades et sorties, de nos projets et nos coups de cœur aussi.

Bilan de notre été 2016

En cet été 2016,

Margaux aura fait quelques progrès pas énormes mais assez importants pour m’en rendre compte.

Elle parle mieux, beaucoup et fait maintenant de longues phrases élaborées. Le hic… c’est qu’elle parle trop ! J’en peux plus de l’entendre à longueur de journée (hihihi). Elle commence aussi sa période des « pourquoi ça ??? » et c’est usant déjà !

Elle reconnait maintenant pas mal de couleurs : le jaune, le rose (sa préférée), le bleu, le noir, le vert, le rouge, le violet, le blanc, le marron et le orange.

Elle compte jusqu’à 3 ou 4 selon ses envies et puis cela donne 1, 2, 3, 6 et 7 🙂

Elle joue un peu plus, surtout avec ses Lego, ses jeux de société, elle regarde énormément ses livres, commence les puzzles, dessine de mieux en mieux en maîtrisant son geste et veut écrire des mots.

Elle comprend bien plus de choses et les acceptent plus facilement sans trop de difficultés, ce qui la rend sage et agréable. Elle ne fait jamais de colères ou rarement mais elle sait ce qu’elle veut et ne veut pas. Le plus difficile à gérer du Terrible Two semble être passé.

En revanche le sommeil est un peu plus compliqué depuis cet été, ma demoiselle teste beaucoup le soir au moment du coucher, ce qui a tendance à retarder son endormissement et à m’agacer au plus haut point.

Cet été la propreté n’est pas apparue. Elle n’est pas encore tout à fait prête bien qu’elle ai fait des progrès durant cette période comme accepter de s’assoir sur le pot uniquement pour essayer cette position et faire semblant. Elle a aussi accepté de changer les couches sales sans difficultés et parfois même d’ indiquer quand elle était en train de faire ses besoins.

Margaux aura goûté ou regoûté après un an passé, quelques aliments et saveurs comme le melon et les moules. Elle continue de manger de tout et n’est absolument pas difficile.

C’est cet été qu’elle a percé ses 2 premières molaires et 3 canines (il lui reste 3 à sortir). D’ailleurs, cet été et depuis son petit lavabo, elle se lave les dents quotidiennement et seule.

Au niveau motricité globale, ses progrès sont moins flagrants sauf pour les escaliers qu’elle monte de mieux en mieux. Elle saute maintenant et se met à danser légèrement sur un fond musical.

De nouvelles petites passions ont fait leur apparition comme : les tortues (d’eau ou terrestres), les pingouins, les hiboux, les fraises, la couleur rose, le château de la Reine des neiges (S.O.S !!) et les avions en papier.

Nos sorties de l’été,

Nous n’avons pas eu la chance de partir en vacances mais nous avons fait pas mal de sorties et fait au mieux pour proposer des choses à Margaux.

Margaux a eu la chance d’aller plusieurs fois pécher avec sa mamie avec sa propre canne à pêche.

Nous avons été à la piscine municipale.

On a profiter d’une belle journée ensoleillée pour emmener Margaux et sa cousine Jade dans un parc de loisirs avec jeux d’eau et plage aménagée.

Margaux a pu aller au zoo et à la mer, toujours avec sa mamie chérie.

Nous sommes partis tous les 3 en week end, au bord de la mer.

On a pu profiter d’un parc d’attraction pour tout-petits et d’une sortie à Nausicaa.

Elle aura passé plusieurs nuits chez ses tatas et mamie.

Elle aura encore été très très gâtée durant cet été par sa maman bien sûr et tous nos proches <3

Cet été j’aurais eu la chance de ne pas travailler pour profiter à fond de ma puce, il est maintenant temps de retourner aux petites fesses que je garde la journée.

Nos projets pour cet hiver,

Commencer et réaliser de gros travaux enfin dans la maison avec la création d’une chambre dans le prolongement de la maison, refaire entièrement la salle de beau et la déplacer dans la chambre actuelle de Margaux. Créer par cette même occasion un toilette séparé de la salle de bain. Et puis dans le courant de l’année 2017, au Printemps, il faudra refaire la toiture pour aménager les combles, poser un poêle à granulés, changer toutes les fenêtres de la maison et la porte d’entrée… Bref j’ai vraiment hâte de voir cet agrandissement, après 6 années dans la maison, on a envie de la voir évoluer et à notre goût 🙂

Se pacser…Nous ne l’avons toujours pas fait, pas parce que l’on ne veut pas mais parce qu’on ne prend pas le temps de le faire. Même si un jour, nous nous marierons, aujourd’hui en étant parents et propriétaires, c’est une sécurité minimale je pense.

Chéri reprend la ferme de ses parents et se met à son compte pour son plus grand bonheur et désir depuis son plus jeune âge ! Je suis vraiment heureuse pour lui ! il sera bien plus souvent à la maison et cela pour notre plus grand bonheur à Margaux et moi <3

Cet hiver je pense proposer à Margaux de donner la tétine au Père Noël, ça commence à m’agacer et elle la prend trop souvent à mon goût. Elle parle bien, mais trop souvent avec la tétine dans la bouche malgré nos demandes pour l’enlever. D’ici cette fête de fin d’année, on va tenter de réduire en douceur et progressivement son usage aux dodos uniquement.

Enfin, je vais essayer de me remettre à planifier nos menus pour toute la semaine. J’ai fait cela pendant quelques mois et c’est vraiment top car comme toutes les mamans, je suis très souvent en manque d’inspiration au moment de préparer le repas. Si quelqu’un connait un bon support pour les planifier à acheter ou à télécharger, ça serait gentil 😉

Nos coups de cœur de l’été,

Son petit lavabo topissime, parfait et adapté à sa taille et ses capacités. Elle l’utilise maintenant tous les jours. Je vous en parlais ici

Le jeu de société Une cuillère pour Martin qu’on aime beaucoup à la maison ( ici ) et de nombreux livres.

Mon parfum de l’été, Prodigieuse de Nuxe et mes nouvelles lunettes de soleil.

Les dosettes de Doliprane pour enfants (super pratique !!)

Voilà pour notre petit point de l’été 2016.

Je pense faire ce genre de bilan deux fois par an peut-être, pour ne jamais oublier ce que nous apportons à ce petit monde 🙂

Mon monde et merveilles vous souhaite une belle rentrée !

Son mini lavabo d’apprentissage Vertbaudet (dès 18 mois)

Depuis maintenant quelques temps, Margaux se lave seule les mains dans l’évier de la cuisine et parfois dans le lavabo de la salle de bain.

Notamment, avant de manger et souvent après (vive les doigts pour manger !) mais aussi après ses activités artistiques, après avoir été joué dans le jardin, elle a d’ailleurs la fâcheuse habitude de mettre les mains dans mon pot d’échappement de voiture et se met toujours dans des états pas possible.

Bref, il faut tout le temps lui savonner les mains et/ou les bras.

A deux ans et demi elle commence également à se laver les dents d’une façon appliquée et quotidienne. Pour toutes ces raisons, il faut constamment mettre une chaise devant l’évier ou le lavabo et ce n’est pas forcément pratique, il faut une chaise à portée de mains sans non plus, être à la bonne hauteur car ils doivent se baisser et plonger les mains sous le filet d’eau… Pas évident.

Il y a quelques semaines je me suis souvenue de quelque chose, étant petite ma mère m’avait acheté un petit lavabo adaptable à la baignoire où je pouvais faire ma toilette seule en toute autonomie et bien positionnée. Bref je me suis souvenue d’un truc cool, vieux d’une vingtaine d’années, et sûrement plus en vente aujourd’hui.

Et puis je suis allée voir sur internet, par curiosité ne pensant plus que cela pouvait exister. Sauf que je suis tombée sur quelques modèles de lavabos d’apprentissage pour petits disponibles sur quelques sites et à un prix plutôt correct.

J’ai donc commandé à ma puce un lavabo d’apprentissage, dans le même genre que j’avais eu petite pour lui permettre d’être plus autonome et soutenir les règles d’hygiène instaurées depuis quelques temps.

Lavabo d’apprentissage – Vertbaudet – Dès 18 mois.

DSCN2087

Dimensions : 39 x 39 x 10cm

Accessoires

miroir incassable (film autocollant réflecteur)

1 gobelet

1 porte-serviette

1 porte-savon

Description

Mini lavabo à positionner sur le rebord de la baignoire pour que l’enfant soit à la bonne hauteur et face au lavabo. Utilisable dès 18 mois.

Vidange de l’eau par le fond du lavabo grâce au bouchon en caoutchouc.

Compatible avec toutes les baignoires dont le rebord mesure entre 4 et 8 cm d’épaisseur.

DSCN2086

Installation très simple et rapide. Il suffit d’insérer les équerres dans les rails sous le lavabo et régler ainsi selon la largeur de la baignoire  pour suspendre et stabiliser le lavabo côté intérieur de la baignoire.

DSCN2089DSCN2104DSCN2107DSCN2109

Notre avis

 C’est un vrai coup de cœur autant pour Margaux que moi !

Il est vraiment ludique et ingénieux, solide et facile d’entretien (je le rince après l’utilisation et je le laisse sécher).

Je trouve ça top de pouvoir mettre ce lavabo à disposition des petits, ils font un pas vers l’autonomie avec cet objet conçu pour eux, à leur taille et adapté à leur capacités.

Margaux l’utilise maintenant tout le temps. Elle qui est dans une période où elle veut tout faire seule, il tombe à pic.

Je ne regrette pas cet achat, c’est selon moi un bon investissement !

De plus, la qualité est réelle, il est solide pour un prix juste.

Le seul défaut que je lui trouve est au niveau du miroir. Il ne tient pas et tombe tout le temps dans le lavabo.

J’ai trouvé ce lavabo sur le site de Vertbaudet. Il est au prix public de 27,95 euros mais 25,45 euros pour les membres à prix Club.

Si vous me suivez sur ma page Facebook ou mon compte Instagram vous pourrez voir une vidéo de ma miss en pleine séance de nettoyage 🙂

## Tu as 2 ans aujourd’hui ##

Il y a 2 ans aujourd’hui, je partais à la maternité faire mon premier effort : te mettre au monde. Et apprendre par la suite à être maman.

Sans savoir comment tu allais être, sans savoir quelle maman je serai, ni même être sûre que tu arriverais aujourd’hui… Et puis en fin d’après-midi on t’a posé sur moi et là j’ai su !

Je venais de mettre au monde la plus belle des merveilles et j’allais à présent faire de mon mieux et tout mon possible pour ton bien-être, je devenais une maman !

Très vite j’ai compris ce que toutes les mamans ressentent : ce « trop« . Ce « trop » d’amour, un amour débordant, presque intolérable ! Ce « trop » tant besoin de toi et cette « trop » grande fusion entre nous deux. Ce « trop » besoin de vouloir le meilleur et ce « trop » d’inquiétude pour toi… Je ne pensais pas en devenant à mon tour maman, m’engouffrer dans ce « trop » que les futurs mamans ne connaissent pas !

Je me suis donc occupée de mon nourrisson. Lui apportant ses besoins vitaux de toutes mes forces et de tout mon corps, sans jamais me soucier des miens.

Puis, je me suis occupée de mon bébé. La chérir, l’éveiller et l’initier à ce monde, à la vie. Lui apporter des repères fiables et solides. Je l’ai porté dans mes bras et j’ai marché à côté d’elle,  être dans son champs de vision pour qu’elle soit rassurée et sereine.

Je m’occupe aujourd’hui de ma petite fille. On discute, on rit, je l’éduque, je lui montre et apprends des choses mais je la laisse faire et découvrir un maximum. Je l’observe et je suis là si elle a besoin. Je reste en retrait pour qu’elle avance et se construise. C’est une jolie  petite personne qui grandit sereinement mais qui restera toujours mon petit bébé.

Parce qu’aujourd’hui, tu as 2 ans Margaux.

Tu portes du 2 ans et tu chausses du 22.

Tu as 12 dents.

Tu as 3 repas/jour, dont un biberon le matin. Tu manges seule et bois dans un verre.

Tu adores : les frites, la soupe, le fromage, la peinture, le dessin et jouer dehors.

 Tu aimes prendre des douches mais pas avoir l’eau dans les yeux. Tu te laves seule et tu commences à te laver les dents seule.

Tu parles beaucoup et tu aimes apprendre. En ce moment,  les formes géométriques et les couleurs t’intéressent.

Tu es très taquine, tu as du caractère, rancunière mais tu sais être sage quand il le faut.

Tu dors dans un lit de grande. Tu as besoin d’une veilleuse car tu as peur du noir et de lire des livres avant de dormir. Tu nous dis toujours « bonne nuit, a demain, je t’aime « .

Tu fais une sieste de 2 heures l’après-midi.

Tu ouvres les portes et tu grimpes partout,tu débordes de joie de vivre.

Ton plus grand plaisir est de pouvoir conduire la voiture de papa.

Tu adores Trotro et tu aimes bien T’choupi, Alvin et un peu Barbapapa.

Tu n’es pas du tout intéressée par le pot et une couche sale ne te dérange absolument pas.

Tu danses peu, tu n’es pas portée par la musique même si tu la réclames souvent. Tu adores la chanteuse Louane depuis longtemps et ta comptine préférée est : Pomme d’Api.

Parce qu’aujourd’hui tu as 2 ans, tu es ma gourmandise de tous les jours !

Parce que je t’ai tant voulu, tu  fais ma fierté.

Parce que tu es ma fille adorée, je t’aime mon bébé.

IMG_0435P1020494DSCN0645

Ma Terrible Two Margaux

Aujourd’hui je devais vous présenter un livre mais j’ai envie de vous parler d’autre chose, peut être besoin de me confier certainement.

keep-calm-it-s-the-terrible-two-s

Ma petite fille (il est maintenant temps de le dire) grandit, grandit trop vite ! Si vite, qu’elle est déjà dans sa phase de Terrible Two ! Phase que,  je ne connaissais que de nom avant de devenir maman mais qui prend bien tout son sens aujourd’hui !

Elle aura 2 ans le 8 Mars mais elle est dans cette période depuis quelques semaines déjà.

Elle est en train de faire sa 1ere adolescence, ce passage de bébé à petite fille. Comme pour les grands adolescents, c’est une période difficile pour les parents (pour eux aussi d’ailleurs). On le ressent tous les jours, dans notre quotidien, pour la moindre chose…

Le mot éducation commence à prendre tout son sens aussi, puisque durant cette période,  nos règles de vie et nos limites surtout sont constamment testées.

Bien sûr, chaque âge a sa difficulté et tous les parents sont confrontés tout le temps à l’éducation mais toujours est-il que cette période est ma 1ère difficulté où ma patience est mise à rude épreuve.

Terrible-Twos-Who-Stay-Terrible

Son Terrible Two à elle, c’est quoi ?

Margaux est une puce qui a du caractère habituellement mais en ce moment il est bien plus corsé :-/ Evidemment je mange du « nooonnn » à toutes les sauces, en veux-tu en voilà !!

Elle teste toute la journée nos limites, et ça, c’est vraiment épuisant (le plus dure pour moi même) surtout le soir : le fameux moment du couché ! Avec plusieurs heures de hurlements et pleurs…

Je sais qu’il ne faut pas qu’on « lâche » sinon ça sera la cata plus tard, je sais que c’est pour son bien, qu’elle a besoin de tester tout comme avoir des repères, des règles, des interdits… Nous comptons bien avec papa, en faire une jolie personne. Nous y arriverons et ne cèderons pas mais punaise que c’est dure et fatiguant !

Il est vrai qu’être parent est le plus dur des métiers. Mais de mon point de vue, le plus difficile dans ce boulot c’est de toujours trouver la bonne mesure. Ne pas être dans le « trop » ni le pas « assez », trop laxiste ou trop dur qui selon moi n’apporte rien de bon. C’est ce qui conditionne vraiment je pense notre réussite dans cette aventure.

C’est bien pour tout cela que je ne juge aucun parent, chacun fait ce qu’il peut avec ses propres difficultés. Je ne cherche pas à me plaindre non plus, je sais que d’autres vivent de pires situations.

J’ai juste besoin d’en parler, d’échanger, me rendre compte que tout le monde est concerné et même avoir quelques tuyaux pourquoi pas.

J’ai regardé il y a peu le dernier spectacle de Florence Foresti : Madame Foresti. Elle dit qu’elle chose de tellement juste et drôle : L’accouchement, ce n’est rien du tout à côté de tout ce qui nous attend tous les jours après !

Et chez vous ? vous vivez ou avez déjà vécu cet âge difficile ? Dites moi comment vous avez gérer !